1968

Exposition personnelle chez Josep Fernandez Cantó à Sabadell (Barcelone).
Rencontre le peintre Gabriel Morvay qui devient pour Taulé « un guide de montagne », l’entraînant sur des chemins inconnus. Ils travaillent ensemble sur la série « Olo » où un monstre en forme de bouc traverse les cieux, surgit au milieu de réunions d’hommes politiques ou religieux, portant sur son dos des héroïnes au torse nu, serrant de leurs cuisses la croupe de l’animal…
1969, service militaire : chasseur alpin à Viella dans les Pyrénées catalanes. Pour échapper aux vicissitudes de l’armée, Taulé dévore Herman Melville, Jack London, James Oliver Curwood.

© Antoni Taulé 2008-2017
Contact
Antoni Taulé